Sacro-Saint Hirak : Super-Algériens Vs Sous-Algériens


 

Ceux du HIRAK qui aujourd’hui disent « machi wa9t’ha » concernant RACHAD, que celui-ci est un « mouvement minoritaire » sont les mêmes qui, hier, disaient « machi wa9t’ha » aux femmes qui durant cette révolution populaire, avaient osé parler de leurs droits.

« Ne nous égarons pas dans les contradictions secondaires. Restons concentr’er’ sur la contradiction principale : dégager le système en place. » disent-ils encore aujourd’hui. Ces militants qui aiment l’Algérie plus que tous les algériens. Ces gens mieux-pensants qui veulent plus que nous tous, ignorants, le bien de l’Algérie. Ces personnes plus clairvoyantes que le reste de la population, tellement plus clairvoyantes, que l’une d’elles (qui d’ailleurs est sur ma liste d’amis mais dont je tairai le nom afin de lui éviter toute gêne), a durant les premiers temps de la pandémie, dénigré ceux qui appelaient à lever momentanément le pied et à ne plus sortir les vendredis pour éviter la propagation du virus : contaminez vos mères, pourvu que le HIRAK vive !


Ces SUPER-ALGERIENS pensent donc que LES FEMMES et leur cause sont des « contradictions secondaires » et que la participation des CRIMINELS de RACHAD à un quelconque débat concernant l’Algérie est une « contradiction secondaire » un fait qu’il ne faudrait surtout pas pas contester au risque de « déstabiliser », « diviser » le SACRO-SAINT HIRAK.


Taisez vos différences ! Nous y reviendrons « après » ! Ne critiquez pas le HIRAK, le HIRAK est parfait ! Vous critiquez le HIRAK ? Vos opinions divergent de celles du DIEU HIRAK ? Vous osez poser les questions qui fâchent ? Alors vous êtes des pros-système !  Tels des SUPER-démocrates dictateurs de la parole, de la pensée, même ! Torpillant tous ceux qui refusent la pensée unique.


Plus encore, ces ULTRA-Algériens, pour dégager SATAN, sont, sans états d’âme, prêts à pactiser avec le DIABLE, comme si accepter les EGORGEURS était inévitable. Adaptez-vous ! Passez outre vos traumatismes ! Ceci est l’unique choix ! La meilleure solution ! L’ultime ! Et puis taisez-vous ! Nous avons une vision limpide des choses et les manipulés que vous êtes ne savent pas ! Nous sommes prêts, nous « Algériens des Algériens », au nom de la démocratie, à nous asseoir à la même table que des auteurs de parricides et des incendiaires de nourrissons, à partir du moment où bien sûr ceux-ci « s’engagent » à respecter les limites de la loi et de l’état, afin de, comme l’a dit notre nouvel allié Mourad DHINA, « avancez ensemble pour le bien de notre pays et tous/tes les Algérien(ne)s évitez de faire le jeu des « issabates » » !)  


Est-il aussi nécessaire de rappeler que pour les FISistes néo RACHADiens la Chariaa et la Oumma prévalent sur la loi et la nation ?


Les posts qu’hier j’ai vus, les commentaires que j’ai lus m’ont couté une insomnie. Comment peut-on dédouaner des assassins ? Blanchir des barbares ? En faire des alliés au nom de la démocratie ?! J’ai presque souhaité que ceux qui prônent l’ouverture du dialogue avec ces rats d’égouts aient gouté à la douleur de la perte d’un parent sous les mains d’un terroriste durant nos années les plus sombres que je puisse aujourd’hui voir sa position quant à tout cela.


Ma colère est grande. Ma déception l’est plus encore et je prie tout sympathisant RACHAD ouvert à l’échange avec ses membres de supprimer l’amitié qui nous lie ici sur Facebook (vous êtes légion et je n’ai pas le temps de vous « supprimer » un par un) et ailleurs. Radical ? Je conçois que nous puissions être amis en ayant des opinions différentes, mais il est des principes qui ne peuvent cohabiter avec l’absurde. Tout comme Je ne peux être amie avec une personne qui promeut le dialogue avec des pédophiles, je ne peux être amie avec une personne qui promeut le dialogue avec des MEURTRIERS.


Il est toujours des initiatives alternatives chers amis HIRAKISTES éclairés… mais si vous ne faites pas attention, le négationnisme dont vous faites part, les alliances que vous nouez, le vide en matière de contenus économiques, sociaux et culturels feront avorter cette révolution du sourire désormais forcé.


 

P.S. : Les Qui-tu-quistes, les « Oui, mais le gouvernement, MEZRAG et la réconciliation nationale » … DEGAGEZ ! Tout bonnement, DEGAGEZ ! Je pourrais très bien vous expliquez mon point de vue quant à cela mais je ne veux pas. Pourquoi ? Parce que j’estime que si vous n’avez pas perdu un membre de votre famille, vous n’avez, concernant ce sujet, tout simplement pas le droit au débat et vous vous devez de la FERMER! Mes propos vous semblent violents ? Je vous rassure : ), ils peuvent l’être davantage !


Statut facebookien par Saliha Salombiers

Aucun commentaire