Saïd Mohammedi


Saïd Mohammedi, connu sous le nom de Si Nacer, est un homme politique algérien et combattant durant la guerre de libération. Il est né à Larbâa Nath Iraten dans la wilaya de Tizi Ouzou en 1921.

Il est engagé dans l’armée française et participe à la seconde guerre mondiale. Ensuite, il déserte son poste et rejoint les services de renseignements allemands mais l’armée française l’arrête et le condamne à la prison à perpétuité.

Après sa libération en 1952, il rejoint le maquis dans la région de Kabylie après le déclenchement de la Révolution en 1954. Il devient l’adjoint de Krim Belkacem et assiste au Congrès de la Soummam. Il est nommé membre suppléant au Conseil National de la Révolution Algérienne (CNRA).

Il remplace Krim Belkacem au commandement de la wilaya III à la fin de l’année 1956. Ensuite, il regagne Tunis et dirige le Comité pour l’Organisation Militaire (COM) aux frontières tunisiennes.

Il est désigné par le Gouvernement Provisoire chef d’état-major puis ministre d’Etat durant le mandat de Ben Bella. Après le coup d’Etat de 1965, Boumédiène l’écarte du pouvoir et l’assigne à résidence surveillée puis libéré. Il rejoint vers la fin des années 1980 les rangs du parti du Front Islamique du Salut (FIS). Il décède en France le 6 décembre 1994.

Aucun commentaire